AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chymes, craette Sufokienne à base d'extrait de Vampire

Aller en bas 
AuteurMessage
Chymes

Chymes

Féminin Nombre de messages : 1
Age : 31
Date d'inscription : 07/01/2009

Votre perso
Age:
Race:
Monde:

MessageSujet: Chymes, craette Sufokienne à base d'extrait de Vampire   Mer 7 Jan - 8:44

Nom : Tychoa (il me semble l'avoir inventé, mais en fait j'en suis pas tout à fait sûre, à y réfléchir... Si quelqu'un reconnaît ce nom comme étant sorti d'un manga ou autre, qu'il me le signale par mp, je changerai ^^)

Prénom : Chymes

Age : 22 ans

Sexe :
Féminin

Classe : Crâette

Camp : Brakmarien (et même démon, sisi y'a une distinction RP)


Histoire : "Je suis née à Sufokia, en province Jivaïenne dans une famille aisée (nous pourrions même dire qu'elle faisait partie de la petite noblesse amaknéenne), à l'époque où la ville portuaire était le centre économique de la Province Eternelle d'Amakna. Je fus élevée dans l'optique de devenir intelligente, cultivée, ambitieuse, et de reprendre l'affaire familiale. Les précepteurs se succédèrent pour m'enseigner les sciences, la littérature, l'histoire. Le but était de faire de moi quelqu'un d'assez instruit pour mener ma barque comme je l'entendais... Je fus éduquée loin de l'art du combat, loin des conflits entre Ailés et bourgeoisie de Sufokia, les uns comme les autres se méprisant cordialement. Des incursions étaient souvent tentées, mais les gardes les endiguaient inlassablement. La tension, pendant ce temps, montait à une allure inquiétante...

Quand j'eus dix ans, naquit mon petit frère Wampyr, dont je savais instinctivement qu'il n'était pas comme les autres. Peu après sa naissance, une véritable et violente révolte éclata. Les Ailés étaient arrivés en masse, armés de leur ras-le-bol et leur colère. Ils submergèrent les gardes sufokiens, et la ville tomba rapidement dans le chaos. Cachés dans notre grande maison, Wampyr et moi attendîmes que la bataille se calme... Mes parents tentèrent de fuir, mais l'effort fut vain. Ils furent tués avant d'atteindre la sortie de la ville. Au bout d'un temps qui sembla infini, les explosions et les cris cessèrent... Je me frayai un chemin hors des décombres de la villa, et découvris ce que je redoutais : les sufokiens, peu familiers à l'art du combat, n'avaient pu opposer aucune résistance...

Je me traînai hors de Sufokia, me cachant dans les fourrés dès que j'entendais un bruit, mon petit frère dans les bras. Il ne cessait de me mordre, mais je n'en avais cure, je ne le sentais même pas. Je finis par m'évanouir... Je me réveillai dans une infirmerie, où on me rassura sur mon état. Je surprenais des regards gênés, mais j'étais trop faible pour être curieuse, et on ne m'en dit jamais plus. Tout ce que je sus à propos de mon petit frère, c'est que l'on prenait soin de lui. N'ayant jamais été élevée dans l'esprit de famille, je n'en demandai jamais plus, et perdis purement et simplement sa trace.

Ma convalescence dura plusieurs semaines, au bout desquelles on me présenta à un sage Xelor, maître d'arme du temple auquel l'infirmerie était rattachée. Il m'apprit à me servir de mon corps autant que mes méninges, m'introduisit au maniement du temps et du marteau. Ma formation fut dure et solitaire, car tous les autres disciples savaient tout cela depuis leurs cinq ans... Pourtant, je ne renonçai pas. J'avais développé une haine féroce contre ces Ailés stupides et incultes, je voulais savoir me défendre et apprendre à tuer.

Quand ma formation fut terminée, j'entrai au service de Brâkmar, et rejoignis une guilde de Brâkmariens. Nous tuions, nous entraînions, tuions encore. Et un jour, le Dieu Jiva m'apparut. Il me dit que j'étais différente, que mon avenir ne se trouvait pas sous sa protection. Il m'envoya dans la province de Kuri, où je me retrouvai seule, désemparée, et sans arme... Je me mis à chasser le tofu et la larve, pour me nourrir de leurs chairs. Je me fis des kamas en tuant pour d'autres aventuriers plus scrupuleux, et je volais parfois. Je rencontrai celui qui est aujourd'hui mon mari en essayant de le voler. Notre histoire est longue et compliquée, retenez simplement qu'elle se termine bien Wink Nous partageâmes nos points de vue sur la guerre Bonta-Brâkmar, et nous arrivâmes tous deux à la conclusion qu'elle était stérile ; mieux valait exploiter le système que de rentrer dans leur jeu... Nous fondâmes donc une guilde, la Milice Écarlate, destinée à accueillir des aventuriers désireux de combattre à nos côtés, pour l'amusement, et dans le respect mutuel. L'affaire décolla tout de suite, et nous étions heureux...

Je découvrais peu à peu les conséquences des morsures de mon frère. Les cicatrices sur mon bras droit en témoignent encore aujourd'hui. J'étais un autre être. Plus fort, plus réceptif, plus résistant. Ma peau était pâle et froide comme l'astre nocturne. Je ne sentais ni le froid ni le chaud ni la fatigue, j'avais perdu le sommeil et mon esprit était un peu plus pointu que la moyenne. Mais j'ignorais alors qu'il me manquait une partie de mon être... Un soir, je m'endormis, pour la première fois depuis des années. Je m'endormis longtemps, et je rêvai. Je vis une forme divine et lumineuse, et une jeune fille. Cette jeune crâette, que je ressentais comme mon complémentaire, que je désirais tant connaître. Elle se fondit en moi, et la déesse Crâ m'expliqua que lors de mon transfert astral, une partie de mon âme s'était réfugiée en cette crâette. Cette partie de mon âme était ma Compassion, et ma capacité à Aimer pleinement. Quand je me réveillai, mon allégeance avait changé, j'étais la crâette, et pourtant, d'une certaine manière, j'étais toujours moi...

Aujourd'hui, je suis plus humaine, plus faible en un certain sens. J'ai retrouvé le sommeil. Je n'ai pas perdu toutes mes particularités, elles se sont simplement un peu atténuées. Je dirige la Milice avec mon âme sœur et mari Azariel."


Description physique : Chymes a une peau très blanche, due à son sang un peu vampiresque. Son visage est fin et anguleux, ses yeux ont une couleur changeante : parfois sombre, parfois lumineux, mais jamais terne. Elle possède des cheveux roses et courts, qui laissent paraître ses oreilles pointues. Elle a une carrure forte (mais pas grosse, juste un peu musclée quoi), grâce (ou à cause, c'est selon) à sa pratique quotidienne du tir à l'arc. Son regard semble parfois vous transpercer froidement, ou vous sourire, selon l'opinion qu'elle s'est faite de vous...


Caractère : Chymes a un foutu caractère, pas d'autre manière de le décrire. Elle est de nature assez tranchante quand il le faut, refusant catégoriquement de se laisser marcher sur les pieds. Elle est du genre sadique et râleuse. Elle n'a aucun sens de l'honneur particulier dans le combat contre des Bontariens : le tout est d'écraser ce qui se trouve en face, seule contre tous ou à huit contre un.
Avec ses compagnons, elle est drôle et sympathique, même si sa susceptibilité n'est jamais très loin. Elle aime aider, du moment qu'il ne s'agit pas d'un profiteur sans vergogne.
En combat, elle est du genre perfectionniste, et elle supporte mal la défaite. Elle n'a pas pour objectif d'être la plus forte, mais être faible lui est définitivement insupportable.


Particularités : Chymes a le bras droit couvert de petites cicatrices, celles des morsures répétées de son frère.

Habilité : Elle a une petite préférence pour les dagues, arme facilement manipulable et transportable, qu'elle apprécie pour son caractère fourbe et implacable.

Magie : Elle maîtrise les sorts enseignés par Crâ. Elle sait qu'elle possède des factultés psychiques, mais leur étendue reste floue pour elle, et elle les maîtrise pour le moment assez mal.

Equipement : Chymes ne se déplace jamais sans ses dagues. Quant à sa cape, sa coiffe, sa ceinture, ses bottes et ses bijoux, cela va et vient au gré de ses besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chymes, craette Sufokienne à base d'extrait de Vampire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boite de base V8 sur Wayland
» [Lien] Base stellaire pour BFG et EPIC
» [GP] Base secrète Russe
» [JDR] achat livre de base
» base pour faire ses Sslyth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy world :: Partie RP :: Les Terres d'Ankama (Dofus) :: Pour bien commencer :: Feuille de personnage-
Sauter vers: